Forum autour des CAE (en cours de test/expérimentation)

Développer une activité de livraison à vélo en CAE - Quelles modalités et sur quels communs se baser et se fédérér?

Ce sujet est posé pour que les nombreux livreurs à vélo qui développent leur activité en CAE ou en coopérative/association. Pour qu’ils puissent partager les solutions trouvées et aussi les communs sur lesquels ils se basent (communs au sens : plateforme de livraison, outil de suivi, base de donnée de matériel, connecteur, connaissance juridique, etc…).

LILLE.BIKE à choisi la CAE pour devenir une Coopérative de livreurs à vélo en 2017. Ce choix est vu comme un bon compromis entre un groupement de micro-entrepreneurs et la lourdeur de création d’une SCOP/SCIC ad hoc. Le statut de salarié proposé dans les CAE permet aux livreurs une bonne couverture sociale qui manque aux livreurs pseudo-indépendants des grandes plateformes (Delivroo/Uber/Stuart).

La CAE permet au primo arrivant de tester cette activité en CAPE. Un livreur déjà intégré dans la CAE peut alors l’accompagner. La demande de subvention est facilité par la renommé de la CAE et permet un développement facilité. Le statut de société d’une CAE permet de récupérer la TVA pour l’investissement en matériel, ainsi que son amortissement.

En tant que coopérative, nous mutualisons nos expériences et tenons à rende disponible à tout arrivant une documentation complète via un Wiki. Nous favorisons le partage des tâches pour la prospection et partageons notre clientèle afin de leur proposer une continuité de service la plus grande possible (remplacement, plage horaire élevé, gestion de pics d’activités, …). L’accueil du client par téléphone est également partagé. En tant qu’entrepreneur-salarié, l’autonomie est également favorisé, le livreur est amené à être le plus autonome possible dans son activité permettant de participer aux prises de décisions.

Coopcycle est un commun permettant aux coopératives locales de livreurs à vélo de se fédérer. Dans ce sens elle accompagne à la création, au développement, et à la promotion d’une coopérative. Elle propose également une application pour la logistique cyclable et le E-commerce. Elle permet d’intégrer les livreurs, les commerçants et les clients finaux.

Il y a plusieurs moyens de répartir le chiffre d’affaires entre les livreur. Dans un premier temps chez LILLE.BIKE, le CA de chacun est comptabilisé suivant le courses effectuées (et donc vendues aux clients). C’est une rémunération « à la tâche ». Chaque mois, le CA est reversé dans son intégralité au livreur-entrepreneur via une vente interne. Une répartition des factures en fonction du CA de chacun est aussi possible (ex. le livreur à fait 500 € de CA, et nous devons facturer deux clients à 200 et 300 €). Une autre façon est de répartir le CA selon le temps dont le livreur s’est rendu disponible sur le mois. Par exemple le livreur A à pris 20 créneaux de 4h, et le B 30 créneaux. La répartition peux alors se faire au 2/5 et 3/5.

Plus d’infos sur notre page web et sur le wiki d’Optéos

Florent Kaisser, LILLE.BIKE, Optéos.

1 J'aime

Vous êtes géniaux·ales !